Lundi au Vendredi, 8h-12h / 13h30-17h (16h30 le vendredi)

Surveiller, rechercher, améliorer

Le département comporte de nombreux élevages de porcins

Nous pouvons surveiller les épidémies du cheptel, développer de nouvelles méthodes de recherche sur des pathologies émergentes, et améliorer les connaissances, le dépistage et le contrôle des maladies comme le syndrôme respiratoire et dysgénésique porcin (SDRP), le coronavirus respiratoire porcin et de nombreux agents viraux ou bactériens responsables de pathologie respiratoire ou digestive.

Nos méthodes

N

ELISA

Elles permettent la détection d’anticorps, d’antigènes, d’haptènes à partir d’échantillons d’origine animale ou végétale.
N

PCR

Permet d’amplifier l’ADN polymérase, une région spécifique d’un acide nucléique donné afin d’en obtenir une quantité suffisante pour le détecter et l’étudier.
N

Autres méthodes

  • Méthode EAT
  • Autopsie
  • Bilan parasitaire
  • Bactériologie

Descriptif des analyses par agent pathogène

Analyses par pathologie

Gamme Porcins

A-C
D-K
L-O
P-Z
Brachyspira hyodysenteriae

Descriptif:

Brachyspira hyodysenteriae est une bactérie présente dans le gros intestin de plusieurs espèces animales et d’un animal cliniquement atteint ou asymptomatique, responsable de la dysenterie porcine, maladie infectieuse provoquant une forme d’entérite hémorragique.

La dysenterie porcine peut se transmettre dans un troupeau à la suite de l’introduction d’un animal infecté. Le pathogène peut se transmettre par les bottes ou des véhicules contaminés. Les rongeurs et les oiseaux peuvent également être porteurs de la bactérie et contribuer à sa transmission.
L’infection peut être inapparente.

Symptômes :

  • Apathie
  • Perte d’appétit
  • Douleur abdominale
  • Dans les cas graves, diarrhée sévère sanguinolente avec mucus entraînant une déshydratation pouvant aboutir à la mort de l’animal

Méthode : PCR
Analyse : Recherche de Brachyspira hyodysenteriae
Matrice : Fèces

Brucellose

Descriptif:

La brucellose porcine est une maladie infectieuse due à une bactérie Brucella suis, transmissible à l’homme. L’agent pathogène se transmet par les produits d’avortement et de mise bas des animaux infectés. L’infection est souvent inapparente.
Le virus est transmis directement et indirectement par des vecteurs passifs contenant des sécrétions respiratoires et génitales d’animaux infectés.

Symptômes :

  • Génitaux : avortements, lésions testiculaires
  • Arthrites
  • Abcès

 

2 Méthodes :

  1. EAT
    Recherche de Brucellose – Individuelle
    Matrice : Sérum
  2. ELISA
    Recherche de Brucellose – Individuelle 
    Matrice : Sérum

 

Brucellosis (Serum Agglutination Test, CFT)

Méthode : Séro agglutination
Recherche de Brucellosis – Individuelle
Matrice : Sérum

Chlamydophilose (Chlamydia suis)

Descriptif:

Parmi la famille des Chlamydiacées, Chlamydia suis affecte spécifiquement le porc.
La voie principale de transmission est oro-fécale. La voie aérienne est possible.
L’infection est souvent asymptomatique.

Symptômes possibles :

  •  Conjonctivite
  •  Rhinite
  • Pneumonie
  • Entérite
  • Troubles de la reproduction

Méthode : ELISA
Analyse : Recherche de Chlamydophilose
Matrice : Sérum

Circovirus type II

Descriptif:

Le circovirus type 2 des porcs (circovirus porcin type 2, PCV-2) est un virus pathogène associé à différentes maladies, dont notamment la maladie de l’amaigrissement du porcelet ou le syndrome de dermatite-néphropathie du porc.

Le PCV-2 est propagé par contact direct. Il est présent dans les excréments, l’urine et le sperme des porcs atteints. Il peut être introduit dans un troupeau par l’achat d’animaux atteints.

Symptômes variables :

  • Amaigrissement
  • Dermatite et saignements cutanés
  • Néphropathie
  • Lymphadénopathie
  • Diarrhée et troubles respiratoires

Le taux de mortalité varie selon la gravité.

Méthode : ELISA
Analyse : Recherche  de Circovirus type II
Matrice : Sérum

Coronavirus Respiratoire Porcin

Descriptif:

Les coronavirus porcins appartiennent à la famille des coronaviridae et sont impliqués dans des affections respiratoires, ou digestives. Le coronavirus porcin infecte les animaux de tous âges, par contact oral direct ou transmission aérienne.

Symptômes possibles :

  • Toux, dyspnée
  • Apathie, anorexie
  • Léger retard de croissance

Méthode : ELISA
Analyse : Recherche  de Coronavirus Respiratoire Porcin
Matrice : Sérum

Deltacoronavirus porcin (PDCoV)

Descriptif:

Le deltacoronavirus porcin (DCVP) est une maladie émergente observée depuis 2012 causée par un virus affectant le système digestif des porcs. L’infection est cliniquement similaire à la diarhée épidémique porcine (DEP) et à la gastroentérite transmissible (GET)

Transmission de la maladie : par contact direct des porcs infectés et par contact indirect (quais de chargement/ déchargement; véhicules de transport et matériel de manipulation et de nettoyage). La mortalité touche surtout les porcelets.

Symptômes possibles :

  • Diarrhée
  • Vomissements
  • Fièvre

Méthode : PCR
Analyse : Recherche  de Deltacoronavirus porcin (PDCoV)
Matrice : Fèces

Diarrhée épidémique porcine (DEP)

Descriptif:

La diarrhée épidémique porcine (DEP) est une maladie virale très contagieuse du porc due à un coronavirus.  Elle peut causer une maladie très grave, voire mortelle, chez les porcelets.

La DEP est habituellement transmise par contact direct oro-fécal ou de manière indirecte. Elle peut se propager par les vêtements, les bottes, le véhicule, contaminés par les selles d’animaux infectés.

Symptômes:

  • Diarrhée abondante parfois accompagnée de vomissements
  • Anorexie, vomissement
  • Déshydratation
  • Apathie

Méthode : ELISA
Analyse : Recherche  de Diarrhée épidémique porcine (DEP)
Matrice : Sérum
Méthode : PCR
Analyse : Recherche de Diarrhée épidémique porcine (DEP)
Matrice : Fèces

Fièvre aphteuse

Descriptif:

La fièvre aphteuse est une maladie virale grave du bétail, hautement contagieuse, due à un aphtovirus qui entraîne des répercussions économiques significatives. Elle touche les porcs et les ruminants. La mortalité est élevée chez les jeunes animaux.

Le virus de la fièvre aphteuse est retrouvé dans toutes les excrétions et sécrétions des animaux contaminés (il peut être présent dans le lait et dans la semence). La voie de contamination est respiratoire ou orale par un mode direct ou indirect.

Symptômes :

  • Hyperthermie
  • Lésions nasales, buccales, podales et mammaires qui débutent par des vésicules.
  • Perte d’appétit et de poids, apathie. La gravité des signes cliniques dépend de la souche virale et de l’âge des animaux.

Méthode : ELISA
Analyse : Recherche  de Fièvre aphteuse
Matrice : Sérum

Gale porcine

Descriptif:

La gale sarcoptique porcine est une maladie cutanée causée par un parasite spécifique au porc : Sarcoptes scabiei var. suis. Elle se transmet par contact étroit entre les animaux malades ou infectés de manière chronique et les animaux sains.

Symptômes :

  • Forme allergique ou érythémateuse (porcs d’élevage et d’engraissement)
  • Fortes démangeaisons avec apparition de lésions cutanées tels que papules et rougeurs.
  • Forme chronique ou hyperkératosique (animaux plus âgés) : croûtes blanchâtres dans l’oreille et sur le corps. Cette affection a des effets négatifs sur la reproduction et la croissance.

Méthode : ELISA
Analyse : Recherche  de Gale porcine
Matrice : Sérum

Gastroentérite Transmissible

Descriptif:

La GET est une maladie entérique hautement contagieuse du porc due à un coronavirus. Elle est introduite par des porteurs sains du virus. La voie principale de transmission est le contact direct.

Symptômes :

  • Chez les porcelets : vomissements, diarrhée sévère, mortalité élevée.
  • Signes plus discrets chez les animaux de plus de 3 semaines : perte d’appétit, diarrhée légère.

Méthode : ELISA
Analyse : Recherche  de Gastroenterite Transmissible
Matrice : Sérum

Influenza A

Descriptif:

L’influenza de type A est un virus responsable de la grippe porcine, que l’on a nommé également « influenza porcine », affection contagieuse bénigne des voies respiratoires qui touche les porcs. Les sous-types les plus communs sont H1N1, H1N2 et H3N2.

La grippe porcine peut être transmise d’un porc à l’autre par contact direct, contact indirect ou par de minuscules gouttelettes dans l’air. Elle peut se transmettre à l’homme.

Symptômes :

  • Fièvre
  • Difficultés respiratoires, dyspnée/polypnée
  • Diminution de l’appétit, dépression
  • Jetage nasal
  • Toux
  • Complications bactériennes ou virales sont possibles.

Méthode : PCR
Analyse : Recherche d’Influenza A
Matrice : Ecouvillon nasal

Influenza A (H1N1) 2009

Descriptif:

La grippe porcine de type A de sous-type H1N1 causée par un virus de la famille de l’influenza A, est la plus connue. Elle peut être transmise d’un porc à l’autre par contact direct, contact indirect ou par de minuscules gouttelettes dans l’air. Elle peut se transmettre à l’homme.

Symptômes :

  • Fièvre
  • Difficultés respiratoires, dyspnée/polypnée
  • Diminution de l’appétit, dépression
  • Jetage nasal
  • Toux
  • Complications bactériennes ou virales sont possibles.

Méthode : ELISA
Analyse : Recherche  de Influenza porcine (H1N1) 2009
Matrice : Sérum
Méthode : PCR
Analyse : Recherche  de Influenza A (H1N1) 2009
Matrice : Ecouvillon nasal

Leptospires

Descriptif:

La maladie, leptospirose, touche les élevages de porcs et peut être à l’origine d’une zoonose. Les sérotypes les plus courants sont Icterohaemorragia et Australis. Les animaux porteurs (hôtes réservoirs) excrètent des leptospires dans l’urine et les sécrétions génitales. La voie d’infection est essentiellement digestive, respiratoire ou génitale. La voie d’infection est essentiellement digestive, respiratoire, ou génitale.

Symptômes :

  • Problèmes de reproduction : avortements, animaux mort-nés, retour en chaleur

Méthode : PCR
Analyse : Recherche  de Leptospires
Matrice : Sérum – Urine

Maladie d'Aujeszky (ou pseudo-rage)

Descriptif:

La maladie d’Aujeszky est une maladie virale due à un herpésvirus qui atteint les suidés domestiques et sauvages et, accidentellement, les carnivores et les ruminants.

Cette maladie se transmet principalement par voie directe lors de contacts rapprochés, par la salivation, les sécrétions nasales et conjonctivale, le sperme.

La maladie peut aussi se transmettre par voie indirecte, par aérosol, via du matériel contaminé, ou par ingestion d’aliments à base de viande de porcs infectés.

Après infection, l’animal reste porteur du virus toute sa vie et peut le re-excréter (réservoir).

Symptômes :

  • Perte d’appétit, abattement, fièvre
  • Troubles de la reproduction (avortements, fœtus momifiés, morts-nés, retours en chaleur…)
  • Troubles respiratoires : toux, jetage, dyspnée, hypersalivation.
  • Symptôme neveux : ataxie, convulsions…
  • Prurit possible

Méthode : ELISA
Analyse : Recherche  de Maladie d’Aujeszky (anti-gB), Recherche  de Maladie d’Aujeszky (anti-gE)
Matrice : Sérum
Méthode : PCR
Analyse : Recherche  de Maladie d’Aujeszky
Matrice : Sérum

Maladie vésiculeuse

Descriptif:

La maladie vésiculeuse du porc est une maladie infectieuse virale causée par un entérovirus. Sur le plan clinique, elle ne se distingue pas de la fièvre aphteuse. L’agent infectieux est présent dans les aphtes, l’urine et les excréments. La transmission se fait le plus fréquemment par contact direct entre animaux. Mais la transmission indirecte est fréquente aussi, que ce soit par le biais d’excréments contenant l’agent infectieux ou de l’utilisation commune de véhicules et de matériel.

Symptômes :

  • Fièvre, anorexie
  • Aphtes (vésicules) sur les membres (en particulier, bourrelet coronnaire des onglons) et dans l’espace interdigité, sur la muqueuse buccale, sur le groin et sur la mamelle.
  • Lésions érosives dues à la rupture des vésicules.

Méthode : ELISA
Analyse : Recherche  de Maladie vésiculeuse
Matrice : Sérum

Mycoplasma hyopneumoniae

Descriptif:

Mycoplasma hyopneumoniae est l’agent causal de la pneumonie enzootique chez les porcs et le co-agent du complexe respiratoire porcin (CRP). L’infection est souvent inapparente mais en présence de symptômes, le CRP présente des signes cliniques plus sévères que la PE.

Symptômes :

  • Toux, retard de croissance
  • Si complication bactérienne, d’autres signes apparaissent tels qu’une tachypnée (respiration anormalement rapide).

Méthode : PCR
Analyse : Recherche  de Mycoplasma hyopneumoniae
Matrice : Ecouvillon nasal ou trachéal – Lavage broncho-alvéolaire
Méthode : ELISA
Analyse : Recherche  de Mycoplasma hyopneumoniae
Matrice : Sérum

Mycoplasma spp

Descriptif:

Les Mycoplasma spp (spp : abréviation du latin « species » qui indique que l’espèce n’a pas pu être identifiée avec plus de précision) sont caractérisés par l’absence de paroi celullaire. Il regroupe de nombreuses espèces commensales ou pathogènes pour l’homme et les animaux.

Méthode : PCR
Analyse : Recherche  de Mycoplasma spp
Matrice : Ecouvillon nasal ou trachéal – Lavage broncho-alvéolaire

Parvovirus

Descriptif:

Le parvovirus est un virus responsable de la parvovirose porcine, maladie infectieuse hautement contagieuse qui affecte les porcs. La contamination se fait par voie oro-nasale à partir des animaux infectés ou du milieu extérieur. La transmission vénérienne est également possible ainsi que la transmission transplacentaire

Symptômes :

  • Troubles de la reproduction
  • Mortinatalié, fœtus momifiés,
  • Baisse de la fertilité
  • Retours en chaleur irréguliers

Méthode : PCR
Analyse : Recherche  de Parvovirus
Matrice : Organes
Méthode : ELISA
Analyse : Recherche  de Parvovirose porcine
Matrice : Sérum

Peste Porcine

Descriptif:

La peste porcine classique ou choléra du porc (PPC) est une maladie animale due à un virus qui touche les suidés sauvages et domestiques :

Un animal sain peut être contaminé :

  • par contact direct avec un animal infecté (salive, sécrétion nasales, urines et fécès)
  • par consommation d’aliments contaminés comme la viande et/ou les produits à base de viande de porcs ou de sangliers.
  • par contact avec des véhicules ou du matériel contaminé
  • par voie transplacentaire : le fœtus devient porteur chronique en phase aigüe 

Les signes cliniques varient selon la virulence de la souche et l’âge des animaux.

Symptômes possibles :

  • Hyperthermie,
  • Plaques hémorragiques cutanées,
  • Anorexie,
  • Léthargie,
  • Signes nerveux
  • Vomissements, diarhée
  • Une forme atténuée ou atypique est possible avec des signes discrets et une baisse des performances.

Méthode : ELISA
Analyse : Recherche  de Peste Porcine Classique, Recherche de Peste Porcine Africaine
Matrice : Sérum
Méthode : PCR
Analyse : Recherche  de Peste Porcine Classique
Matrice : Organes

Rouget du porc

Descriptif:

Le « rouget du porc » est une affection due à la bactérie Erysipelothrix rhusiopathiae, présente chez de nombreuses espèces animales et en particulier chez le porc, réservoir principal : c’est une zoonose.
La bactérie est excrétée par les fèces, l’urine et d’autres sécrétions. La maladie peut présenter des évolutions variées avec des symptômes différents et résiste longtemps dans le milieu extérieur.

Symptômes possibles :

  • Fièvre
  • Altérations cutanées caractéristiques, principalement aux oreilles, au groin, au cou ou sur le dessous du corps
  • Changements de couleur de la peau, qui devient bleuâtre-rougeâtre
  • Dans la forme bénigne, on peut observer une inflammation des articulations.

Méthode : ELISA
Analyse : Recherche  du Rouget du porc
Matrice : Sérum

Salmonellose

Descriptif:

La salmonellose est une maladie causée par des salmonelles, enterobactéries souvent présentes chez des animaux porteurs sains. C’est une zoonose. Les animaux se contaminent par l’intermédiaire d’eau ou d’aliments souillés par des déjections d’autres animaux ou du matériel contaminé. Les porcs ne présentent en général pas de signes cliniques.

Symptômes :

  • Fièvre
  • Diarrhée aigüe parfois hémorragique
  • Diarrhée chronique, sans fièvre
  • Léthargie, anorexie

Méthode : ELISA
Analyse : Recherche  de Salmonellose
Matrice : Sérum

SDRP

Descriptif:

Le Syndrome dysgénésique et respiratoire porcin (SDRP), également appelé maladie de l’ « oreille bleue », est une maladie répandue à fort impact économique due à un Arterivirus. La transmission est soit directe : le virus se trouve dans les fèces, la semence, l’urine, les sécrétions nasales et les fœtus morts. Une transmission indirecte est possible pour les véhicules

Symptômes :

  • Trouble de la reproduction chez les truies
  • Syndrome grippal chez les porcelets

Méthode : ELISA
Analyse : Recherche  de SDRP 
Matrice : Sérum
Méthode : PCR
Analyse : Recherche  de SDRP
Matrice : Sérum

Toxine de Pasteurella multocida

Descriptif:

Bactérie responsable de la Rhinite Atrophique dite progressive du porc, caractérisée par une infection nasale avec atrophie des volutes des cornets nasaux, souvent chronique et irréversible. La transmission se fait le plus souvent par contact direct via des animaux infectés.

Symptômes :

  • Éternuements, écoulement nasal
  • Raccourcissement ou déformation du groin
  • Retard de croissance

Méthode : ELISA
Analyse : Recherche  de Toxine de Pasteurella multocida (PMT)
Matrice : Sérum
Méthode : PCR
Analyse : Recherche  de Toxine de Pasteurella multocida
Matrice : Culture – Ecouvillon nasal

Toxoplasmose

Descriptif:

La toxoplasmose est une maladie d’origine parasitaire due à Toxoplasma gondii pouvant affecter les porcs, hôtes intermédiaires du parasite. La contamination se fait essentiellement par voie orale : ingestion d’aliments ou d’eau contaminés par des ookystes sporulés. Le plus souvent, l’infection des porcs est inapparente. Parfois des symptômes sont observés :

Symptômes :

  • Difficulté respiratoire
  • Fièvre
  • Faiblesse
  • Diarhée
  • Signes nerveux ou avortement

Méthode : ELISA
Analyse : Recherche  de Toxoplasmose
Matrice : Sérum